How could I forget…. Torchwood!

Je viens de m’apercevoir avec perplexité, puis horreur, que je n’avais jamais parlé sur ce blog de la série anglaise devenue américaine appelée Torchwood. Comment ai-je pu ne jamais vous parler des aventures du Capitaine Jack Harkness (John Barrowman) et de ses sidekicks! Et bien, je crois que c’est simple : je n’ai jamais trop su quoi en dire. Entendez-moi bien, c’est une série que j’apprécie beaucoup. Spin-off beaucoup plus adulte de Doctor Who (Jack étant un personnage apparu pour la première fois durant la saison 1 de DW), showrunné par Russel T Davies (qui a fait les belles heures du retour de DW), mêlant science-fiction, psychologie, violence, sexe et accent welche. Les personnages sont tellement différents qu’on en trouve toujours un avec qui s’identifier, on prend plaisir à voir les petits indices qui relient tout ça à DW. Torchwood est un produit anglais comme on les aime.

Mais voilà… je ne sais toujours pas quelle identité donner à cette série. Les deux premières saisons, construites comme des saisons normales, sont tellement différentes et inégales qu’on ne sait jamais à quoi s’attendre en commençant un épisode. Il peut s’agir d’une histoire d’alien basique et efficace avec actions et Jack en héros incontesté, ou bien de 45 minutes des états d’âme d’un des personnages qui viendrait, par exemple, de ressusciter! Parfois les mystères sont purement humains, parfois leurs résolutions sont vraiment trop simples, parfois les épisodes sont très bien écrits, parfois ils sont fainéants. Là où DW arrive, malgré la diversité des histoires, à avoir une identité forte et à ne (presque) jamais décevoir, Torchwood tâtonne, se cherche, essaie une solution, puis une autre… Il semble qu’avec la saison 3, Children of Earth, composée de cinq épisodes d’une heure diffusés tous les soirs d’une même semaine en Angleterre, la série a enfin trouvé son rythme, un mélange équilibré d’intrigues purement humaines avec la dose de science-fiction qu’il faut. Mais c’était un peu tard : RTD avait décidé de migré aux States et d’enterrer le show avant son départ. Fort heuresement, BBC America s’est allié à la chaîne privée Starz pour nous offrir une suite, une saison 4, appelée Miracle Day. Quelques nouveaux scénaristes américains ont été recruté pour l’occasion, notamment Jane Espenson (Buffy) et John Shiban (X-Files, Star Treck,…)

Je n’ai pour l’instant vu que le premier épisode de cette nouvelle saison, mais il semble que le rythme adopté soit le même que Children of Earth, c’est à dire une mise en place plutôt lente, où du temps est pris pour nous expliquer la gravité de la situation, et surtout comment nos héros survivants (il n’y en a plus beaucoup!) font pour se retrouver chez l’oncle Sam. Plutôt accrocheur comme intrigue, d’ailleurs. Je ne suis pas encore vraiment convaincu par les nouveaux personnages, par contre, mais je leur laisse le bénéfice du doute, en attendant de voir la suite… le final de la saison sera diffusée la semaine prochaine, et on en sera alors un peu plus sur l’avenir de la série… et vous sur ce que je pense de Miracle Day!

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Gau
    Sep 06, 2011 @ 16:30:24

    On en parlera tous les deux quand tu en auras vu plus. Parce que du coup, c’est dur de commenter sans spoiler ou quoi aha. Oui pour la construction de la saison comme pour Children of Earth, c’est bien un film de 10h coupé en 10 épisodes. Un peu comme une saison de 24, en fait, mais en plus court. Tu t’en rendras compte rapidement, 24 a été une claire inspiration pour Miracle Day !

    Bref, je me tais, je me tais. On en parlera plus tard.
    Ah, et J’AIME Gwen Cooper. Miracle Day, c’est la saison de Gwen Cooper ! Gwen Cooper rules ! Oui, je me tais, je me tais.

    (il reste plus qu’un épisode là, pour moi, ça finit le week-end prochain)

    Réponse

  2. mat
    Oct 18, 2011 @ 17:25:30

    Grosse déception (attendue?) pour cette saison « américaine » (ben oui comme on lit « a starz original series », tout est dit). Heureusement Gwen est là, mais les nouveaux personnages « Us » sont vraiment pas top..Tout çà pour atterrir à une conclusion plutôt bancale.. La saison de trop??

    Réponse

  3. Rétrolien: Récap : Série « All about Mercy Whitefield

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :