Downton Abbey

Quand je dis que j’aime les films d’époque, en costume, pleins de romantisme à l’anglaise et de drames à la Molière, les gens lèvent gentillement les yeux au ciel en considérant que ce sont là bien des « goûts de filles ». Quand j’ajoute, quelques minutes après, que je suis une fanatique de SF, leur regard change instantanément… une fille qui aime la sci-fie ET les periods drama? Oui, c’est possible. Regardez d’ailleurs l’épisode de DW, The girls in the Fireplace: parfait mélange des deux. Et je sais que mes lecteurs sont un peu divisés dans ces deux catégories… je demande donc au second de ne pas me jeter la pierre si je leur parle de Downton Abbey.

Rien que le titre fait très Jane Austen, n’est-ce pas? On ne tombe pas loin, et pourtant… Downton Abbey est le nouveau Period Drama (série historique) qui fait fureur en Angleterre. Diffusée sur ITV (deuxiéme plus grande chaine anglais aprés la BBC), cette série se déroule au début des années 1900, commençant au matin du jour où l’on apprenait que le Titanic venait de couler. Coup dur pour la riche et aristocratique famille Crawley, qui perd ainsi son héritier… On suit donc les membres de cette famille, mais aussi les membres de leur staff: cuisinier, femme de chambres, majordome et autres jardiniers. Ce qui offre une galaxie de personnages, et apporte une chose précieuse que n’ont souvent pas les periods drama: de la diversité d’intrigues, et un aspect contemporain non négligeable. On est loin des seuls amours austiennes! Servis par un casting anglais toujours impeccable (big up pour Dame Maggie Smith, dont on ne se lasse pas!, mais aussi Brendan Coyle, que les experts reconnaitront de Larkrise To Candleford, perdiod drama de la BBC qui, du coup, devient pâle par rapport Downton… et qui a d’ailleurs été annulé par la BBC, vient-on d’apprendre aujourd’hui), ce show très british a été crée par l’oscarisé Julian Fellowes… quelqu’un de plus à rencontrer, et avec qui travailler, car Downton Abbey posséde certainement tous les atouts d’un très bon period drama (le sexe et le sang des séries de HBO en moins, of course!). Et le public anglais ne s’y est pas trompé: non seulement la série a connu un taux d’audience historique (juste talonnée par DW!!), mais Fellowes a signé pour une saison deux… et un Special Christmas! De quoi faire perdurer sans problème la longue tradition anglaise du genre, pour le plus grand plaisir des filles!

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rémi
    Jan 25, 2011 @ 16:42:47

    Si ça peut te rassurer, j’aime les drames à la Molière, le romantisme anglais, la SF ET je suis un garçon. C’est encore plus dur à porter ! Essaie de vanter les qualités des Hauts de Hurlevent à une bande de geeks scientifiques, c’est autrement plus difficile de convaincre une fille qui a un tant soit peu de goût que DW, c’est génial ^^

    Réponse

  2. Rétrolien: Récap : Série « All about Mercy Whitefield
  3. Rétrolien: Downton Abbey : money makes the world go round | My Pen, My Screens, My Friends !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :